Toute l’actualité de Label Immo et du marché immobilier à Huy et Ans 

Cinq solutions pour aider les jeunes à devenir propriétaires

Si avant l’on pouvait emprunter avec peu d’apport, ce n’est plus le cas aujourd’hui. En plus de garanties, les banques exigent désormais que les fonds propres couvrent tous les frais annexes ainsi qu’une partie du bien. Par frais annexes on entend : les droits d’enregistrement, les frais de notaire et l’hypothèque. L’idée est que plus on a de fonds propres, plus on parvient à obtenir une quotité basse. 

Ainsi, pour un bien à 200 000 €, il est conseillé d’avoir au minimum 13 à 15 % de fonds propres de côté, soit environ 26 000 €. 

 

En plus de cela, les banques augmentent les taux pour ceux qui empruntent sur de plus longues durées. 

 

Dans ce contexte, les biens à un prix “intéressant”, ont à peine le temps d’être en vente qu’ils sont directement achetés au prix affiché, voire au-delà. 

 

Il est donc très difficile pour les jeunes d’accéder à la propriété, sans aide financière de leurs proches. Heureusement, il existe quelques solutions pour les y aider. 

 

Profiter des droits d’enregistrement réduits

 

En fonction de la région où le premier achat est effectué, les taxes sont plus ou moins importantes. En effet, si la TVA de 21 % s’applique sur les biens neufs dans tout le pays, les droits d’enregistrement varient de 10 à 12,5 % entre la Région flamande, la Wallonie et Bruxelles. 

Il en est de même pour les avantages et abattements liés à un premier achat. 

 

Il faut bien évidemment remplir certains critères afin de bénéficier d’un rabais sur les droits d’enregistrement. 

Tout d’abord, le bien doit être situé dans la région qui octroie l’abattement et destiné à l’habitation, comme résidence principale et durant une période indiquée, différente selon la région. De plus, l’acquéreur doit être une personne physique, qui n’est pas déjà propriétaire (ni son conjoint) d’un autre bien. 

 

Aussi, en Région wallonne, il existe une réduction des frais d'enregistrement en fonction du revenu cadastral (RC) du bien. Cela signifie que si l’achat concerne une habitation modeste, soit dont le RC n’excède pas 745 €, une réduction à 6% pourra être appliquée. 

Il faut toutefois veiller à ce que le RC ait été revu récemment, afin d’éviter d’avoir de mauvaises surprises lors du processus d’achat. 

 

Obtenir des aides régionales

 

Les primo-acquérants peuvent accéder à des aides et des avantages différents selon les régions. 

 

En Wallonie, il existe par exemple des crédits hypothécaires proposés par la Société wallonne du crédit social, pour les familles de moins de trois enfants. Pour les familles de trois enfants et plus, c’est aux Fonds du logement de Wallonie qu’il faut s’adresser afin d’obtenir des taux d’emprunt avantageux

Là encore, il est important de remplir certains critères concernant les revenus de la famille, la valeur du bien ou encore sa localisation. 

 

Un prêt jeune à 0 % existe également en Wallonie. Celui-ci permet de couvrir tous les frais liés à l’achat, tels que les frais de notaire, les droits d’enregistrement ou la commission d’un agent immobilier, par exemple.

 

Une assurance gratuite contre la perte de revenus est aussi disponible en Wallonie. Elle permet de couvrir le paiement du prêt en cas de perte de travail, involontaire, de plus de trois mois.  

 

Emprunter à 100 % ou plus

 

En plus d’imposer des conditions strictes afin d’accéder à un prêt immobilier, la Banque Nationale de Belgique interdit aux banques de prêter plus de 90 % de la valeur du bien. 

 

Heureusement, elle accorde aux banques que 35 % des crédits faits aux primo-acquéreurs soient supérieurs à cette limite. 5 % des emprunts peuvent même être au-dessus des 100 % du prix du bien.

 

Pour accéder à ces prêts, il faut bien sûr remplir des conditions encore plus strictes. Cela commence par une certaine stabilité d’emploi, un âge maximal pour emprunter ou des taux plus élevés. Mais cela peut aller jusqu’à l’hypothèque temporaire et/ou partielle d’un bien appartenant à un membre de la famille de l’emprunteur. 

Après quelques années, si le bien a (suffisamment) pris de la valeur, l’hypothèque sur le deuxième bien peut être levée.  

 

Faire une location écureuil

 

Avez-vous déjà entendu parler de ce système? Certaines sociétés immobilières proposent cette solution afin de convertir une partie des loyers versés en apport pour l’achat du bien occupé. Dans ce cas, les locataires disposent d’un délai de huit ans pour décider s’ils achètent le bien ou si cette part de loyer est perdue, comme dans n’importe quelle location. 

Si le choix se porte sur le rachat du logement, ils peuvent déduire du montant total, une somme équivalant à maximum quatre ans de loyers. 

 

Louer un logement tremplin 

 

Certaines communes désirent aider les jeunes locaux à acquérir un bien. De ce fait, elles permettent à ces personnes, sous certaines conditions, de payer un loyer inférieur à ceux du marché

Ainsi, si dans un certain laps de temps, elles construisent ou achètent un logement sur la commune, une partie du loyer leur est rendue afin de les aider dans leur investissement. 

 

Même si le marché de l’immobilier a connu une forte inflation, il existe donc encore des solutions pour aider les primo-acquérants à réaliser leur rêve de devenir propriétaire. 

Il est important de se renseigner auprès de sa commune et de sa région afin de connaître les différentes options possibles en fonction du lieu où l’on se trouve. 

 

Chez Label Immo, nous souhaitons que tous puissent accéder à la propriété. C’est pourquoi nous vous invitons à remplir notre formulaire de contact afin que nous trouvions ensemble le bien qui vous correspond. 

Votre agence
Immobilière

Agence Huy

Chaussée de Napoléon 3, B-4500 Huy

Avenue du Condroz 1/0, B-4500 Huy


Agence Ans

Rue de l'Yser 425, B-4430 Ans

Nous contacter

+32 43 720 720

info@labelimmo.be

Nous contacter

 N° de fax : 085 255 444  |  N° d’entreprise : BE 0 888 436 064 / TVA BE 888 436 064

Compagnie d’assurance professionnelle : SA AXA BELGIUM - Numéro de police 730.390.160.  |  Titre professionnel : agent immobilier intermédiaire agréé IPI n° 507.847 -508.791 - 503.908 / Agrégations octroyées en Belgique

Le responsable en charge du RGPD et du respect de la loi sur le blanchiment d’argent au sein de Label immo est : Thierry DAVID

Instance Officielle de Contrôle: IPI (Institut Professionel des Agents Immobiliers) rue de Luxembourg 16B – 1000 BRUXELLES – Lien vers le code de déontologie.

Ce site Web utilise des cookies pour s'assurer que vous obtenez la meilleure expérience sur notre site Web.